Devenir Conseillère en symptothermie…

Vous souhaitez devenir Conseillère en Symptothermie… moderne ?

Par cet article, je tiens à souligner l’importance et pertinence… qu’il y a à faire un parcours pendant lequel l’apprentissage s’intègre et murit. Et voilà que j’ai une pensée pour des femmes chères à mon cœur, telle celle qui m’a formée initialement à la symptothermie (hommage à Claire Michelin)… je parle des Sages-femmes, et plus précisément de celles dont l’humanité révèle les femmes sages. Leurs petites sœurs, des cadettes en quelques sorte, seraient les Doulas (accompagnantes en parentalité, comme Peggy)… et dans la tradition féminine, je me permets de vous présenter les benjamines : les accompagnantes du cycle, les Conseillères en symptothermie. Nouveau ? pas vraiment. Dans le fond, ce serait surtout une légitimité retrouvée et dépoussiérée, et un avènement tout en reflet de la conscience féminine, de la reconnexion au féminin qui est complètement d’actualité.

Articuler des parcours conventionnels et non conventionnels, pour aider les femmes à accoucher d’elles-mêmes et de leurs petit ? c’est l’art de l’intégratif, exprimant à mon sens une véritable intelligence Humaine. Sans être exclusive de toute autre approche d’aide et d’éducation spécifique à la femme, dans l’instant j’ai envie de dire que toutes trois seraient ensemble comme « les 3 Grâces », qui se complètent en toute sororité et dans la conscience d’un cœur de métier pragmatique et de terrain. Des femmes qui transmettent, qui accompagnent, qui prennent soin… avec savoir et sagesse. Et avec sérénité, je nous le souhaite à toutes !

——

Plusieurs possibilités ou écoles dans le paysage de la formation, je choisis de vous parler de celles avec lesquelles je suis en lien : La Fondation SymptoTherm bien-sûr (mon école de référence !), et désormais un nouvel Institut – Eden – avec lequel je compte contribuer à enseigner et transmette en tant que Naturopathe, et accompagnante en santé féminine.

L’Institut Eden :

L’Institut enseigne selon les « lois symptothermiques » propres à la Fondation SymptoTherm, tout en étant un Institut Indépendant. Création 2016-2017.

L’enseignement qu’il propose constitue un parcours important pour la qualité d’un accompagnement éclairé en tant que Conseillère. C’est un travail de fond, de préparation qui garantit un niveau sérieux et responsable. L’Institut Eden a pour objectif la Transmission d’un savoir global, d’une culture respectueuse de la Physiologie, incluant nombre d’éléments concrets que révèle la méthode symptothermique… pour prévenir la santé et favoriser le bien-être au féminin. Son axe est donc le cycle féminin, l’hygiène de vie de la femme, et la symptothermie.

L’institut assure une formation de Conseillère dite traditionnelle (ou manuelle) selon les critères d’utilisation de la Fondation, toutefois – et voilà la subtilité du vocabulaire – cette future conseillère est bel et bien enseignée dans l’esprit et selon les lois symptothermiques « modernes », telles qu’utilisées par la Fondation SymptoTherm. Cela signifie donc que les conseillères Eden seront tout aussi à l’aise pour suivre une femme via une application (que ce soit sympto ou autres) ou en mode manuel « version papier/crayon » : sachant s’adapter à ce que souhaite sa cliente. Quoiqu’il en soit, ces conseillères seront d’autant mieux préparées à l’examen d’entrée de la fondation (voir plus loin).

En effet, le programme de formation – initialement conçu en 5 modules – a été soumis à la Fondation SymptoTherm, et validé. La question restait de savoir si ce programme se ferait dans le cadre même du « Département Formation » de la Fondation, ou indépendamment. Au final, l’option « indépendance » a été retenue.

Résumons : à ce jour… la formation au sein de l’Institut Eden propose les 4 premiers modules (70h + mises en situation, stage et préparation -> M1 Initiation, M2 Maitriser les observations pour soi-même, M3-M4 se préparer à accompagner professionnellement d’autres femmes), et donnera le certificat de « CHSM Eden » c’est à dire « Conseillère Holistique en Symptothermie moderne » .

(* Attention : Eden ne forme pas des thérapeutes pour autant !)

Cette formation est assurée par Ronda Léchaire-Callahan (Fondatrice et Directrice de l’Institut, Conseillère Indépendante), puis Sarah Mathieu (Naturopathe et Auteure, Conseillère en symptothermie moderne). Autres intervenantes : Eugénie Tabi (Conseillère en symptothermie moderne), Mme Christine Bourgeois (ancienne Présidente de la Fondation SymptoTherm, Conseillère sympto)…

Plus d’info ici et !

 

Qu’en est-il du 5ème module ?

La Fondation SymptoTherm :

Des modification organisationnelles semblent s’annoncer pour l’année 2018 (pour les actus, voir page FB sympto France par exemple)… Mais pour l’heure, voici :

Afin d’être agréée « Conseillère sympto » et accompagner des femmes dans leur apprentissage en utilisant le didacticiel sympto… là, seule la Fondation donne les codes d’accès. Pour rappels, la Fondation détient à ce jour le meilleur didacticiel symptothermique disponible sur le marché, par ailleurs elle est garante de la protection des données concernant les utilisatrices et de la discrétion professionnelle des conseillères qui lui sont liées.

Le département formation de la fondation accueille les femmes formées par telle ou telle école, ainsi que les autodidactes. Donc, pour qui souhaite 1) être agréée par la Fondation SymptoTherm et bénéficier de ce label de référence, et 2) travailler via le Back-Office (suivre les femmes en ligne grâce au didacticiel sympto)… il y a donc un dossier à déposer à la Fondation : CV, lettre de motivation, Certificat de formation (Eden ou autre école de symptothermie, ou autres…). Puis passer un examen d’entrée à la Fondation, ouvrant sur un Module spécifique concernant la technique, les outils de communication, les souhaits ainsi que l’identité de la fondation, et le marketing propres à sympto. Et enfin vous aurez à finaliser par un stage, validant votre maitrise de l’accompagnement « en ligne ». (Plus d’info sur les prérequis ici)

Pour les femmes qui enchainent les cursus, il y aura donc quelques rappels sur ce qui aura été acquis chez Eden ou ailleurs, suivis d’un approfondissement et d’une orientation « signée sympto » !

Résumons : à ce jour… le « Département Formation » de la Fondation SymptoTherm (composé de Harri Wettstein Secrétaire de la fondation, Fabienne Goddyn Responsable de ce département) assure et valide l’utilisation de la partie dite « moderne » en Back-Office, ainsi que – et c’est fondamental pour l’enrichissement des compétences et les actualisations ! – la Formation Continue des conseillères déjà agréées sympto.

A noter enfin que pour se démarquer des écoles utilisant le terme de « symptothermie moderne », la Fondation met en avant l’excellent position de son outil informatique et promeut son approche scientifique, de fait elle communique désormais sur sa « symptothermie scientifique ».

En espérant vous avoir éclairées,

Sidonie

PS : Si je peux me permettre, pour terminer, j’exprimerais que devenir conseillère n’est pas « se trouver un complément de revenu ». C’est une responsabilité et véritable engagement…

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.