Introduction

En plus de l’accompagnement naturopathique classique qui me permet d’accueillir hommes, femmes et enfants… je m’investis chaque jour davantage dans la « sphère féminine » :
Vous trouverez donc des propositions de lecture orientées sur une meilleure connaissance de soi, de son environnement et des transmissions… lesquelles sont parfois manquantes, parfois partielles ou devenues opaques avec le temps car déconnectées de leur Source.
Certains ouvrages m’ont été recommandés par des ami(e)s, des collègues naturopathes ou partenaires ostéopathes, sages-femmes… femmes et hommes d’ailleurs. Le fil conducteur est encore et toujours le bien-être et la santé, si possible en prévention, ce qui peut impliquer de revisiter en profondeur nos habitudes, idées reçues, crédos et tabous pour prioriser la conscience de soi, un plus grand respect de notre physiologie et de nos fonctionnements féminins
En tant que Naturopathe, je note trop souvent ceci :
Beaucoup de femmes considèrent par exemple que le syndrome prémenstruel, les règles douloureuses, les bouffées de chaleur et autres désagréments « c’est normal » parce que « c’est comme ma mère » ou « c’est comme la plupart des copines ». Il n’en est rien !
Beaucoup de femmes pensant résoudre l’acné, n’arrivant pas à gérer la douleur (ou la peur de la douleur), prenant à leur unique charge la contraception… recourent à des artifices et traitements de synthèse tout au long de leur vie « parce qu’il n’y a que ça » leur a-t-on dit et répété en discréditant tout autre approche comme étant inefficace ! Et ce, en ignorant et subissant tout une liste d’effets secondaires, en négligeant de considérer que le corps annonce un dysfonctionnement auquel les médecines non conventionnelles peuvent remédier la plupart du temps (article). Que dire enfin des femmes de cultures diverses qui ont intégré comme une fatalité « tu enfanteras dans la douleur » alors que certaines traditions parlent d’accouchement orgasmique ? Tel n’est pas mon parcours mais cela m’interpelle. Pas vous ?!? Et si une des clés pour accéder à ce monde était de retrouver notre bassin, bas sain et bas saint (sacrum/sacré, etc)…
Conscience, connaissance, bienveillance… ouvrent la porte à l’authenticité et à l’autonomie, ce qui permet d’accueillir notre Être et enfin d’offrir plus sereinement au monde Qui nous sommes : des femmes avec nos rythmes, fluctuations et modulations, avec notre différence qui est richesse, notre réceptivité, notre intuition, notre humour, notre amour, notre créativité…
J’invite chacune à oser être elle-même pour devenir l’inconditionnelle « elle m’aime » de sa vie… cette audace – anagramme de ‘cadeau’ – est donc un présent, et une présence à soi.           Je croîs et crois en ce monde qui se crée, re-crée et co-crée à chaque instant, avec une conscience féminine qui retrouve sa juste place et son équilibre. Et de la même manière que nous sommes artisans de notre chance… nous le sommes de notre Santé personnelle et planète-terre !
Sidonie